Final Wresling Federation
Bienvenue à la Final Wrestling Federation, un forum de catch essenciellement basé sur l'e-fed à speech le roster est actuellement ici: http://e-fed.forumgratuit.fr/t220-roster-fwf
Choisis ta superstar, inscrit toi, fais ta présentation et voila tu fais partie de notre petite famille.



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sheamus vs Triple H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
XtremEnigma
Hardcore Champion
Hardcore Champion
avatar

Messages : 695
Age : 20

Catcheur
Superstar/Diva: Jeff Hardy
Face / Heel:

MessageSujet: Sheamus vs Triple H   Ven 27 Avr - 16:01

Stipulation: Lethal LockDown
Enjeu: Hardcore Championship
Deadline: Dimanche 16h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-fed.forumgratuit.org
DGenerationX/Adrian
World Heavyweight Champion
World Heavyweight Champion
avatar

Messages : 656
Age : 21

Catcheur
Superstar/Diva: Triple H (w/ Mickie James) & Shawn Michaels
Face / Heel:

MessageSujet: Re: Sheamus vs Triple H   Dim 6 Mai - 8:05

CHAPTER 9.1 : TORTURES, HUMILIATIONS ET CONQUÊTES

ATTENTION :
Ce speech est fortement déconseillé aux cardiaques et interdit aux enfants de moins de 14 ans pour cause de comportement violent de degré 4 (Quasi-extrême), ainsi que de comportements pouvant choquer ou heurter la sensibilité. Si vous avez facilement peur, que vous êtes impressionnable ou que vous avez autour de vous quelqu’un comme cela, ne regardez pas ce speech ou prévenez votre entourage de ce message pour le speech qui va suivre. La FWF ne sera aucunement responsable en cas de choc psychologique mineur ou aggravé ainsi que des traumatismes que pourraient provoquer le visionnage de ce speech. Ceci dit, bon speech à vous, si vous arrivez à le lire complètement…!

Nous sommes à Redemption, il flotte dans l’air comme une atmosphère de tension. Aucun match n’a encore été joué et dans le public, on sent la pression que ressent chaque catcheur dans cette arène. Ce sont tous des matchs qui vont se dérouler dans des cages. Des cages plus ou moins grandes, comportant plus ou moins d’objets. Des cages qui vont être la scène de brutalités encore jamais vues. Des cages qui permettront à tous les catcheurs ici présents de se défaire de leurs adversaires. Pour certains, c’est une victoire qui les attend au bout et pour la grande majorité un titre à la clé. Pour les autres, c’est la défaite, l’amère saveur de la défaite qui les attend. Ils finiront leurs matchs écrasés par le poids de leur adversaire ou leurs adversaires. Et ils repartiront quelques minutes plus tard, huées ou adulées mais avec cette saveur de défaite dans la bouche qui ne s’en va jamais. Avec cette sensation d’avoir raté sa vie. Parce lorsque l’on a perdu un match comme celui-là, où on vous offre des objets avec lesquels vous pouvez frapper votre adversaire et où vous aviez la chance de gagner ou de garder votre titre. A ce moment-là, lorsque vous vous rendez compte que vous avez perdu ce match, vous avez l’impression d’avoir raté votre vie. Voilà pourquoi on sent une atmosphère énormément tendue dans ces vestiaires. Mais il n’y a pas que çà. On sent autre chose. Le public ne se pose pas tellement la question. Ils sont là pour voir leurs idoles se blesser mortellement sur un ring juste pour eux. Ils sont là pour acclamer ceux qui bossent chaque jour pour le public et qui le disent franchement et pour huer eux qui bossent pour eux chaque jour mais qui les insultent le moment où ils sont rendus devant eux. Nous sommes le soir de Redemption. Presque tous les titres sont mis en jeux ce soir hormis les titres par équipe. Et chacun de ces titres va se jouer dans ces structures en métal qui sont pour l’instant accrochés au-dessus du ring. Il va y avoir de la casse ce soir et toute la foule sourit et hurle de joie rien que d’y penser. Des chants sont scandés d’un peu partout. C’est à peine le début du show et déjà le public commence à s’impatienter. On veut voir les premiers coups, on veut voir les premiers objets, les premières giclées de sang. Parce que ce soir, ce n’est pas une simple supposition, tout le monde sait que ce soir, l’hémoglobine va forcément couler. D’ailleurs, les enfants de moins de 10 ans sont interdits pour le show de ce soir. Enfin, en-dessous de 10 ans, peu d’enfants s’intéressent déjà au catch et surtout parce que les parents refusent aux enfants de regarder ce genre d’abomination. Ce qui est bien normal lorsque l’n voit le show que l’on va avoir ce soir. Et on ne le répètera jamais assez mais ne faites pas çà chez vous car cela peut mener très loin et des gens ont failli mourir en imitant leurs idoles. Bref, nous ne sommes pas là pour çà ce soir n’est-ce pas ? Non, ce qui va suivre ici concerne directement quelqu’un en particulier. Vous allez vite devinez qui c’est. Les lumières ne s’éteignent pas dans la salle, l’écran géant s’allume laissant apparaître quelqu’un assis. A sa vue, le public explose de joie. The Game, The King of Kings comme il s’autoproclame, Triple H est là. Il est dans les vestiaires, tête vers le bas. Il semble méditer, il a les yeux ouverts. Il n’a aucun habit de la DX à part un brassard. Sinon, il est en slip de combat et c’est tout, laissant apparaître ses muscles. La ceinture de champion par équipe est sur son épaule. Il a son Sledgehammer dans la main droite. Rien que de le voir tenir sa masse donne déjà des frissons. Tout le monde sait très bien que Triple H compte s’en servir ce soir et il ne va certainement pas hésiter ni se sentir gêné de le faire. C’est dans son habitude. La caméra fixe encore Hunter quelques secondes, il ne se passe rien. Mais c’est effrayant de voir Hunter comme cela, sa masse dans la main, tête en bas. Il lève alors la tête, regarde la caméra, on pourrait presque voir des flammes dans ses yeux. Il semble pris d’une rage intense puisque sa bouche montre une sorte de sourire qui fait un peu penser à un psychopathe. Il se lève alors, ceinture toujours sur l’épaule et masse toujours dans la main puis il s’en va. Le public ne sait pas très bien quoi penser de ces images et semble perplexe. L’écran géant s’éteint alors. Aucune annonce, aucune parole, rien. Que voulait laisser penser Triple H à travers ces images. Certains pensent qu’il a peur de son match ce soir face à Sheamus et qu’il hésite, d’autres pense qu’il se concentre pour son match de tout à l’heure et qu’il va se donner à fond alors que la réalité est bien plus terrible que çà. Beaucoup plus terrible que çà. Bref, le calme est revenu dans l’arène. Enfin… Le calme est un bien grand mot. Disons que ce passage avec Triple H aura quand même un peu calmé les esprits car désormais on ne parle plus que de çà dans le public. Certains ne savaient même pas s’il fallait scander DX ou tout simplement Triple H. Tout cela est des plus bizarres et rend perplexe beaucoup de monde. Sur les chats Internet, où les geeks regardent le show en direct sur leurs ordinateurs, c’est également le sujet de conversation numéro 1. Ce que les gens ignorent encore, c’est que ce passage n’est que le début d’une longue torture mentale qui va être infligée à ceux qui regardent ce speech et qui n’y sont pas préparés. Les lumières ne s’éteignent toujours pas lorsqu’une voix mystérieuse apparaît. Une grosse voix rauque qui a fait sursauter plus d’une personne.

::..Voix off..::

« Mesdames et messieurs, bienvenue à Redemption. Ce soir, vous allez assister à l’un des shows les plus beaux que vous n’avez jamais vus. L’un des plus beaux peut-être, mais aussi l’un des plus dangereux. Steel Cage Match, Heel In A Cell Match, Cage of Death Match, Lethal Lockdown match. Uniquement des matchs qui se dérouleront dans un univers totalement clos. Entièrement fermé. Des matches où les catcheurs ne pourront plus forcément s’enfuir pour avoir à éviter l’autre. Des matches où il risque fort d’y avoir au moins un blessé. Des matchs où le sang va couler à flot. Ce soir, des rivalités vont se terminer, d’autres vont commencer. Des titres vont changer de mains, d’autres vont rester au même. Tous des matchs les plus barbares les uns que les autres. Il en est un cependant qui mérite votre attention plus que les autres. Un match que vous avez déjà eu l’occasion de rencontrer il y a quelques semaines. Le Lethal Lockdown Match. Il s’agit peut-être du match le plus brutal que vous aurez l’occasion de voir ce soir. Ou alors peut-être sera-t-il le match le plus court. En effet, 2 hommes se tiendront là, dans cette cage dans quelques instants. Ils seront face à face, seuls dans ces 200 kilos d’aciers qui les entoureront. Et là, ils devront faire face à leurs peurs, ils devront faire face à leur douleur, ils devront se faire face mutuellement. Et ils auront exactement 10 minutes pour se départager, pas une seconde de plus, pas une seconde de moins. Si dans les 10 minutes qui suivent le début du match, il n’y a pas de gagnant, un toit descendra et alors la fuite de la cage deviendra tout simplement impossible. Sauf que sur ce toit seront accrochés divers objets. Mais divers n’est peut-être pas le mot qui convient. En effet, car sur ce toit sera accroché les objets les plus dangereux que l’on puisse mettre entre les mains de deux barbares sadiques que sont nos 2 adversaires du soir. Des barbelés, des punaises, j’en passe et des meilleurs. Tout y passera si aucun des deux hommes ne se départage avant la limite de temps imparti de 1O petites minutes. Jeff Hardy, Kurt Angle, Ric Flair, Mankind, Jeff Jarret, Dolph Ziggler, tous s’y sont cassé les dents dans cette cage infernale. Elle n’a épargnée personne et elle n’épargnera pas nos deux victimes du soir. Tout sera possible. Rien ne sera interdit. L’arbitre sera là uniquement pour compter les tombés et n’aura aucun droit de disqualification durant ce match. Ce sera Extreme Rules. Cependant, un seul homme, un seul en repartira vainqueur, un seul homme terminera le match debout, fier de lui, ceinture Hardcore autour de hanches, triomphant de son ennemis qui sera alors plus bas que terre pour avoir perdu. Le perdant, lui, subira le déshonneur ultime. Ce qui signifie que ce soir, c’est All Or Nothing, c’est tout ou rien, c’est la gloire ou la honte, c’est la victoire ou l’échec cuisant, c’est le champion ou le pouilleux. Et ça, les 2 hommes le savent très bien. Cependant, un seul de ces deux hommes sort du lot. Un seul de ces deux hommes a la trempe, la carrure pour gagner ce match. Un seul de ces deux hommes est assez fort et assez rusé pour gagner ce match. Un seul de ces deux hommes mérite vraiment d’être Champion Hardcore. Triple H est là ce soir, prêt à tout. Et quand Triple H est prêt à tout, ce n’est pas de simples prises techniques qui font le charme des combat de lutte aujourd’hui, non, lorsque Triple H est prêt à tout, cela signifie qu’il faut se cacher parce qu’il va y avoir des blessés dans l’air, parce qu’il va y avoir du sang qui va gicler un peu partout, parce qu’il a y avoir un mort quelque part. Triple H seul a la carrure pour dominer ce match et pour le gagner. Tout simplement parce qu’il est le meilleur et parce qu’il est le plus… Barbare. En effet, Triple H est sanguinaire, il y a bien longtemps qu’il ne se sentait plus aussi enragé. Il est plus en colère encore que lors de sa rivalité avec Randy Orton en 2009 plus encore que ses rivalités avec Shawn Michaels, avec l’Undertaker, avec Stone Cold Steve Austin, avec Vince McMahon, avec Kevin Nash. Triple H en a fini avec ces périodes où il jouait au gentil et se laissait faire sur le ring. Cette fois-ci, c’est fini pour lui puisque vous allez voir sur ce ring un Triple H plus méchant, plus hargneux, plus barbare que jamais. Un Triple H qui va vous faire frémir d’horreur, un Triple H qui sombre lentement dans la folie, un Triple H dont la seule envie aujourd’hui est de vous torturer pour son bon plaisir. Vous qui regardez çà dans le public, n’ayez aucune crainte si l’on vous frôle, si vous sentez une présence derrière vous qui vous veut du mal, peut-être n’est-ce pas Triple H. Enfin, vous devriez prier pour que ce ne soit pas lui. Puisque peu importe qui se trouve derrière vous à ce moment-là, tout ne peut être que mieux que Triple H. Et chez vous, vous qui regardez tout çà, ne vous croyez pas en sécurité, vous n’êtes jamais en sécurité. Vous vous perdrez dans la folie et la paranoïa si Triple H ne vous ait pas encore tombé dessus. Soyez craintif, ayez peur car Triple H renifle çà. Il reconnaît çà des kilomètres à la ronde les gens qui ont peur. Vous verrez cela tout à l’heure si vous ne croyez pas à cela. En attendant, préparez-vous, bouchez-vous les oreilles soyez prêts à entendre et à voir ce que n’auriez jamais osé rêver. Vous êtes désormais rentrés dans l’antre de Triple H. Et il vous regarde, il vous attend, il en a déjà attaqué certains, psychologiquement mais aussi physiquement. Désormais, vous n’êtes plus que des proies. Et vous avez intérêt à vous cacher si vous ne voulez pas avoir affaire à lui. Parce que vous allez voir ce que Triple H est capable de faire et vous n’y échapperez peut-être pas !! »


La voix s’arrête alors d’un seul coup, le public rigole par cette annonce mais tous se sentent plus ou moins effrayés. Que nous prépare Triple H avec ces images bizarres et cette annonce des plus mystérieuses. PAF ! Des lumières s’éteignent dans un coin de la salle. Le public hurle alors de joie, Triple H va enfin parler et dire ce qu’il veut vraiment. PAF ! Les lumières s’éteignent dans un autre coin de la salle, des chants « DX ! DX ! DX ! DX ! » sont scandés un peu partout. Toutes le lumières s’éteignent alors. Seuls les flashs des appareils photos éclairent faiblement l’arène, tout le monde attend désormais quelque chose de la part de Triple H puisque c’est de lui que l’on va parler assurément. L’écran géant s’allume, un énorme DX vert apparaît. Il coule et ce n’est pas de la peinture verte qui coule de ce DX mais du sang. Le public explose de joie. Quelle image extrêmement bien foutue, la ressemblance avec de la peinture verte et du vrai sang est saisissante ! D’un seul coup, un cri puissant retentit donnant la chair de poule et faisant sursauter toute l’assistance, non pas un cri de rage ni de haine mais un cri de terreur poussé par une voix que personne ne connaît. Le public ne sait pas comment réagir, si c’est la réalité ou si c’est la simple fiction. L’écran géant s’éteint. Même les flashs des appareils photos ont diminués et la salle est désormais plongée dans un noir complet. Le public commence à se taire. Qu’est-ce qu’il va se passer ? De la neige apparaît alors sur l’écran géant, pas de la neige d’hiver mais de la neige que l’on peut voir sur une caméra vidéo lorsque le film est fini. PAF !! D’énormes explosions laissant échapper un filet de fumée verte sont apparues dans toute la salle qui a sursauté, la fumée s’échappent alors rapidement et on ne la voit quasiment plus avec l’obscurité qu’il y a dans la salle. D’un seul coup, alors que l’écran géant est toujours aussi brouillé, la voix de Triple H apparaît.

::..Triple H..::

« ARE… YOU… REEAAAADYYYYYY ??!!??!!??!! »


La voix était hyper forte et résonne encore en écho dans toute l’arène alors que le public scande à mort

::..Public..::

« YEEEEEEAAAAAAHHHHHH !!!!!!!!!!!! »


Le public se bouche les oreilles, la voix de Triple H a été augmenté à un volume extrêmement fort et une multitude d’échos surgissent à chacune de ses paroles.

::..Triple H..::

« Il semblerait que vous n’ayez pas encore tout compris. Ce n’est pas un cri que j’ai envoyé pour vous donner envie de me voir, c’était pour savoir si vous étiez pris à subir ce que vous aller voir. Parce qu’avec tout ce que vous allez voir ce soir, vous n’en repartirez pas comme vous êtes arrivés. Certains se suicideront après ce qu’ils vont voir ce soir. D’autres resteront cloîtrés chez eux pendant des mois sans jamais oser sortir. Vous serez tous terrifiés par ce qu’il va se passer ce soir. Pas seulement par ce que je vais faire dans un instant mais par tous les matchs qui vont suivre. Oui, ce soir c’est Redemption et c’est ainsi que je nomme mon temple, le temple de la destruction, de la douleur, le temps de la monstruosité, le temple de Triple H. Parce que ce que vous allez voir ce soir sera monstrueux je peux vous l’affirme, je peux vous assurer que ce soir, vous aurez du mal à ressortir indemne. Vous allez voir des choses que jamais personne n’avait encore osées avant. Et vous comprendrez alors le sens. Tout d’abord, ce soir est un soir pour la DX. J’en parlerais peu car ce soir, la DX ne joue plus qu’un faible rôle pour moi. J’en parle maintenant histoire de ne plus revenir dessus après. Lorsque Shawn Michaels aura battu Cena dans ce Hell In A Cell. Lorsque Michaels aura posé ses Sweet Chin Music, qu’il aura littéralement pulvérisé John Cena de manière à ce qu’après le compte de 10 de l’arbitre, il ne se relève. Et encore, j’aimerais que Shawn fasse mieux, j’aimerais que Shawn fasse en sorte que si l’arbitre comptait jusqu’à 30, Cena ne se soit toujours pas relevé. C’est la classe çà non ? Faire tomber Cena et faire en sorte qu’il ne se relève jamais… JAMAIS !! Quel exploit impossible me direz-vous mais oubliez-vous déjà qui se trouvera alors en face de lui, pas seulement Shawn Michaels mais aussi toute la hargne, toute la volonté de la DX Army. Cena se battra seul face à des milliers de personnes qui voudront tous une chose, le mettre plus bas que terre et faire en sorte que jamais il ne se relève, ou alors qu’il se relève 3 mois plus tard après être sorti de son coma profond infligé par toute la force qu’à pu donner Shawn ce soir-là. Et enfin, les gens comprendront ce qu’est la vraie D Generation X, la barbare, la monstrueuse D Generation X. Et alors, cela signera la vraie domination à la FWF de la DX. Lorsque Shawn brandira bien haut son titre de champion du monde de la FWF ! Et lorsque je me tiendrais à côté de lui avec mon nouveau titre et mon titre Tag Team. Vous rendez-vous compte de ce que nous avons réalisé en 2 mois à peine. Il y a 2 mois nous n’étions pas du tout connus ici et à peine 2 mois plus tard, nous avons la moitié des titres de cette fédération entre nos mains. Osez dire que ce n’est rien. Osez venir sur ce ring et faire de même en 2 mois. Passez du stade de « jamais connu » au stade de « Dominant pur et dur de la FWF ». Ca fait rêver n’est-ce pas ? Et alors vous verrez bien que la D Generation X est bien la meilleure équipe au monde !! Ceci dit, je ferme la parenthèse DX. Ce soir, je suis dans une cage que je ne connais pas mais que mon adversaire connaît bien. Une cage que mon adversaire du soir a déjà vue et dans laquelle il est déjà entré et dans laquelle il n’a jamais gagné ! Il a été misérablement battu par deux hommes qui ne sont même pas Main-Eventers. Moi, personnellement, je prendrais cela comme une honte personnelle. Enfin bref, c’est sa vie. L’important n’est plus le passé ici mais le présent ou plutôt le futur proche. Parce qu’avant le match de ce soir j’ai encore 2-3 trucs à régler. Mais nous nous retrouverons bien face à face dans cette cage ce soir et je pourrais alors faire toutes les choses que je veux. Tu seras mon jouet, mon pantin, ma marionnette, je tirerais les fils et tu feras ce que je voudrai que tu fasses. Chaise, table, guitare, crosse de hockey, barbelés, Sledgehammer, tu vas passer par toutes les étapes. Je te ferais rougir par ton propre sang, je casserais chaque os de ton corps un par un, je briserais chaque muscle de ton corps. Tu ne pourras plus repartir autrement qu’en civière. Ca je peux te le garantir. Parce que c’es bien ce que veut dire Lethal Lockdown Match n’est-ce pas. C’est torture, blessure, barbarie, humiliation. Ca va être brutal, tu ne peux pas t’imaginer à quel point JE vais être brutal ! Tu me supplieras de te laisser au moins en vie. Mais mérites-tu vraiment de vivre ? Je n’en sais rien. Une chose est sûre cependant, tu n’arriveras pas à me battre ce soir et je vais te le prouver directement. Dans un instant, je vais faire plusieurs expériences avec mes cobayes. Et ces expériences, il faudra que tu les regardes avec attention parce qu’elles te concernent directement. Nous allons ainsi voir de quelle manière tu vas perdre ou de quelle manière tu vas me supplier de te laisser la vie. Ca va être une véritable torture mais moi, ça me fait du bien. Ca me fait du bien de voir des gens me supplier de les laisse en paix alors que j’ai le pouvoir de les détruire physiquement comme psychologiquement dans ma main. Et c’est ainsi que çà se passera ce soir. Les images que vous allez voir sont en direct. Ma petite caméra en infrarouge va tout filmer parce qu’il fait sombre dans la pièce et va vous envoyer tout ce que je suis capable de faire. Ceci dit, messieurs, réveillez-vous et dites bonjour à la caméra. Voilà c’est çà, essayez d’hurler, de vous débattre, personne ne viendra vous sauver maintenant. Attendez quelques secondes. Vous vous demandez bien à qui je peux parler là hein ? Eh bien figurez-vous que ce n’était pas une blague quand il disait tout à l’heure que vous étiez mes proies. Il manque 3 personnes dans le public. Et ces 3 personnes sont là avec moi, accrochés à une chaise. Vous voulez les voir ? Attendez quelques secondes… »


Les grésillements sur l’écran géant disparaissent alors. Ce qui apparaît à l’écran est alors effrayant, c’est une petite caméra de poche qui filme en infrarouge et on voit apparaître Triple H, sourire aux lèvres et 3 mecs chacun sur une chaise, ligotés et bâillonnés. C’est tout simplement horrible. La scène qui va suivre est entièrement filmé dans le pur style Le Projet Blair Witch, Paranormal Activity ou REC ce qui rend la chose encore plus effrayante. Les 3 hommes se débattent comme ils peuvent et tente de se barrer de leurs chaises mas ils semblent solidement accrochés.

::..Triple H..::

« Salut les gars ! Bien dormi ? Que diriez-vous de faire un peu de lumières dans cette pièce ? »


La caméra bouge alors et des lumières apparaissent dans la salle. Elle est entièrement carrelée en blanc et on peut voir des traces de sang par terre, les murs sont recouverts d’objets les plus diverses et les plus meurtriers et ont peux même voir des traces de mains ensanglantés un peu partout sur les murs ce qui ne réconforte pas les 3 hommes au contraire. La caméra embarquée accentue l’effroi de la scène. Triple H regarde alors la caméra.

::..Triple H..::

« Voici nos 3 sujets spécialement choisis par moi-même. Ils ont tous les 3 un comportement différent. Le premier est d’avantage porté sur l’agressivité, il essaie de rendre les coups ou provoque en général. Ce qui ressemble assez bien à mon adversaire du soir. L’autre est un peureux qui ne cherche jamais et qui a souvent peur pour un rien ce qui sera peut-être le comportement de mon adversaire de ce soir et le troisième sujet, je le place dans la catégorie des résistant puisque c’est un homme qui a subi énormément de choc physiques et psychologiques dans la vie et lui çà sera un peu particulier car je veux tester la résistance d’un homme qui a déjà un haut degré de résistance aux coups durs et aux chocs. Le principe de cette expérience sera de voir la réaction de l’un et de l’autre par rapport aux coups qu’ils vont se prendre. On va aller crescendo d’accord ? On va commencer par des petits coups et si vraiment vous vous sentez capable d’aller plus loin ,on continue mais si vous préférez arrêter là, vous pouvez le dire à tout moment. Y a-t-il des questions ? »


Les 3 hommes essaient alors de hurler sur leur chaise mais ils n’y arrivent pas. Triple H place alors la caméra sur une table et la laisse là, filmant en plan large les 3 hommes que le public peut voir sur l’écran géant. On entend Triple H dire :

::..Triple H..::

« Bien expérience témoin numéro 1, agressivité ! Sujet en place. Expériences réalisées, coup de poing, coup de pied, chaise, barbelés puis Sledgehammer si le sujet est d’accord. »


Hunter s’approche alors du premier qui commence à se sentier effrayé mais qui regarde Hunter avec un air de rage. Hunter le regarde en souriant… OH ! Il le frappe de toutes ses forces au visage ! Il enchaîne les coups en plus ! Une droite, une gauche, une droite, une gauche en plein sur le front du pauvre homme qui se débat comme il peut. On entend Triple H dire : « Premiers saignements rapides dû à un rythme sanguin beaucoup trop rapide dû à l’énervement, on continue » Hunter se recule alors un peu tandis qu’on peut voir l’homme déjà KO un filet de sang sur le front. Hunter se recule… OH ! Le KICK dans la face du mec ! La chaise tombe à la renverse avec l’homme. Hunter se rapproche alors de lui, le détache et lui enlève son bâillon de la bouche. Hunter s’approche alors à quelques millimètres de sa tête : « Tu veux continuer ? » L’homme réplique alors avec un semblant de coup de boule et Hunter se relève alors, une trace de sang sur le front venant du sujet agressif qui saigne maintenant assez fort mais on a vu pire. Triple H glisse alors : « Ca doit vouloir dire non alors. Le sujet présente encore des signes caractéristiques d’agressivité. » Hunter part alors du champ de la caméra alors que l’on peut voir les 2 autres sujets assis contemplant l’homme couché, saignant de la tête. Triple H se ramène alors et laisse tomber une chaise, un bâton entouré de barbelés et son Sledgehammer. Il dit alors : « Phase 1.2 de l’expérience : Les objets » Hunter prend alors la chaise, relève le mec qui a du mal à tenir sur ses jambes et LE COUP DE CHAISE ENORME DANS LA FACE !! L’homme est tombé assis sur le cul, regard dans le vide et saignant à mort. Triple H se met alors à rigoler. Un rire sadique. Le sujet agressif ne réagit plus, il a le regarde vide, toujours assis et le visage entièrement rouge de sang qui continue à couler sur son torse. Hunter agrippe alors le bâton de barbelés et s’approche du mec. Oh mon Dieu ! Il est en train de frotter le bâton contre le visage de l’homme ! Il le jette alors sur lui. Puis il agrippe son Sledgehammer, il regarde l’homme avec un sourire de psychopathe. Il lève alors sa masse… OH MON DIEU LE COUP DE SLEDGEHAMMER EN PLEIN DANS LA NUQUE DE L’HOMME QUI TOMBE A TERRE COMPLETEMENT RAIDE !! Hunter jette alors sa masse et se met à rigoler sadiquement. C’est affreusement effrayant et surtout horrible. Quelle souffrance physique pour l’homme et psychologique pour les spectateurs qui ne sourient plus et qui regardent la scène avec intérêt. Hunter marmonne alors quelque chose avant d’aller vers le sujet numéro 2. Il s’approche alors à quelques millimètres de sa tête : « Il semblerait que ce soit à notre tour, expérience témoin numéro 2, peur ! Sujet en place. Expériences réalisées, tortures psychologiques. » Hunter s’en va alors du champ de la caméra. Il allume alors une partie de la pièce qui n’étaient pas bien éclairée, une femme est là, elle aussi assise et bâillonnée sur une chaise, l’homme la regarde et se met alors à bouger dans tous les sens. Triple H se ramène alors : « Le sujet reconnaît sa femme. Il est à point pour l’expérience. » Hunter s’approche alors de la femme, se met devant elle, à quelques millimètres, c’est hyper glauque ce qu’il se passe, l’homme est en train de pleurer. Hunter passe alors devant l’homme et ramasse son Sledgehammer. Non ! Non ! Il repasse devant l’homme et se dirige vers la femme, le sujet se débat alors comme un fou dans tous les sens et tente de s’enlever mais il n’y a rien à faire. Non, Hunter ne va pas faire çà, il n’est pas comme çà… OH MON DIEU LE VIOLENT COUP DE SLEDGEHAMMER DANS LA FACE DE LA FEMME QUI TOMBE EN ARRIERE AVEC LA CHAISE !!!!!! C’est impossible ! C’est tout simplement horrifiant. L’homme pleure sur sa chaise alors qu’Hunter détache la femme et la traîne aux pieds de son mari. Comment il peut se donner à de telles choses. Hunter se penche alors et embrasse la femme qui est tout simplement KO et qui a le crâne ouvert puisqu’on voit du sang apparaître du cuir chevelu. Triple H roule une grosse pelle à la femme qui est juste devant son mari et qui ne réagit plus. Enfin il se relève et se met devant lui : « Le sujet n’en peux plus, il est à bout. Il est maintenant temps de voir comment il réagit en cas de coup physique après avoir subit de tels traumatismes psychologiques. » Hunter se met alors devant lui et enchaîne les droites et les gauches avec une vitesse et une force impressionnante. Après 1 bonne minute de passage à tabac, il s’enlève, l’homme saigne du nez et a sûrement le nez fracturé mais aucune blessure ouverte au niveau du front. Hunter rigole alors : « Le sujet fait preuve d’une grande résistance après un choc psychologique, c’est bon à savoir. » Hunter détache alors l’homme de sa chaise et l’éjecte sur sa femme. L’homme parle alors à sa femme, il essaie de la réconforter mais elle semble totalement KO ! Hunter s’approche alors avec une batte de base-ball. OH MON DIEU !! Il est en train de ruiner le dos de l’homme qui se trouve sur sa femme. Il hurle à la mort. Il attrape alors les 2 et les traînent vers le mur. Il les accroche alors avec une paire de menottes et il accroche les menottes sur un tuyau du mur. Triple H attrape alors l’homme par les joues et lui dit : « Et maintenant, pour le reste du temps que je vais passer ici, regardes ta femme ! Regarde là agoniser à tes pieds ! » Hunter le lâche alors et prend l’agressif qui est couché sur le ventre, immobile, respirant très faible. Il lui attrape le poignet et l’accroche alors à côté de l’homme et sa femme : « Tu les surveille pour moi merci. » Hunter se dirige alors vers le résistant. Il le regarde droit dans les yeux alors que l’homme soutient le regarde de Triple H comme un dernier affront mais Hunter sourit : « Parfait, il est dans de bonnes conditions, il reste encore fort malgré ce qu’il a pu voir. Cependant, maintenant que j’ai pu voir ta résistance psychologique, je veux surtout tester ta résistance physique. Expérience témoin numéro 3, résistance ! Sujet en place. Expériences réalisées, Douleurs physique en changeant les variables longueur et puissance » Triple H recule alors de quelques pas, il regarde l’homme droit dans les yeux : « Phase 3.1 : La durée » Hunter s’avance alors vers lui et commence à le tabasser à mort avec ses poings, il enchaîne encore et encore et encore et encore. Ce n’est plus un passage à tabac c’est une véritable mise à mort avec les poings, Triple H ne semble jamais se lasser. Il le mitraille de coups de poings pendant 2 bonnes minutes lorsqu’enfin il décide de s’arrêter. L’homme commence un tout petit peu à saigner au niveau du front, il a le nez ruisselant de sang mais il a encore les yeux ouverts et malgré le fait qu’on voit qu’il est assez groggy, il continue de soutenir le regarde de Triple H et il sourit, Triple H lui sourit à son tour : « Test admirablement réussi. Passons à la phase 3.2, la puissance ! » Hunter agrippe alors son Sledgehammer et regarde l’homme droit dans les yeux, ce dernier ne sourit plus mais continue de soutenir son regard et ne ferme pas les yeux, Hunter lève sa masse bien haut en l’air et la caméra continu de tout filmer… WOUOH ! LE COUP DE MASSE IGNOBLE ENTRE LES 2 YEUX !!!!!! La chaise tombe à la renverse avec l’homme, Hunter se précipite alors sur lui, il le détache et se relève en le regardant, l’homme rampe ! Il est encore capable de ramper mais il a le front défoncé et du sang gicle un peu partout sur lui. Hunter sourit : « Obligé de passer à la phase 3.3 alors, Longueur et Puissance ! Autrement appelée torture ! » Hunter prend alors le bâton de barbelés et… Il prend les barbelés… OH NON ! Il entoure son Sledgehammer de barbelés. Il ne peut pas terminer cela comme çà, il s’approche du mec, se penche vers lui… IL LUI ECRASE LA TÊTE AVEC SON SLEDGEHAMMER ENTOUREE DE BARBELES !! L’homme ne dit rien pendant plusieurs secondes avant de finir par hurler à la mort et d’essayer de se débattre dans tous les sens, il cri avec une telle puissance que la plupart du public se cache les yeux. Quelles images épouvantables. Comment Triple H ose montrer tout çà à la foule ? Ca donne envie de vomir pour certains. Hunter s’arrête enfin après 30 bonnes secondes. Il se relève, la masse entièrement tâchée de sang : « Oh non, merde, ma masse préférée, va falloir payer les dégâts ! » Triple H part alors pour un rire hyper sadique tout en s’approchant de la caméra, il l’agrippe alors et l’approche des 4 personnes en sang, complètement inconsciente : « Mes conclusions après ces expériences sont lors du match de ce soir, d’énerver Sheamus pour le faire saigner plus facilement, d’éviter de lui faire trop peur ce qui augmenterait sa résistance et d’épuiser toute résistance en combinant puissance et longue durée. Je sais maintenant comment battre mon adversaire de ce soir. » Hunter hurle alors de rire tout en montrant son Sledgehammer tâchée de sang avant que l’écran géant ne se remette à se brouiller avant de s’éteindre complètement. La moitié du public est horrifié et l’autre moitié n’en revient pas de ce qu’ils viennent de voir et 1% du public environ a apprécié cette vidéo au point d’en bander mais bon… On reviendra sur eux un autre jour. En attendant, cette vidéo fait parler d’elle et circule déjà sur le net. Et elle fait également dans l’arène où tout le monde ne parle plus que de çà même chez les commentateurs.



Une énorme explosion a lieu en plein milieu du ring, une épaisse fumée verte apparaît alors sous le ring et commence à envahir les alentours du ring. On peut alors entendre une musique. L’intro sonore démarre alors que les lumières se baissent petit à petit. Rien ne vient et au bout d’une minute, des soldats, des guerriers barbares sur des chevaux se ramènent. Ils sont 4 à tourner maintenant autour du ring vêtus de peaux de bête, la tête baissée, casque sur la tête et équipement en métal, une lance sur l’épaule et avec un bouclier avec un gigantesque DX vert dessus et le sigle de Triple H par-dessus qui se regroupent pour former un unique logo. Les 4 hommes se mettent alors à chaque coin du ring. Ils attendent alors que l’épaisse fumée verte continue d’envahir le ring.



La musique de Triple H est enfin là ainsi que son titantron. La scène d’entrée s’ouvre alors en 2 sous plusieurs feux d’artifices verts. Hunter apparaît alors avec un cheval en tenue de roi, peaux de bêtes, couronne sur la tête, ceinture sur les hanches et Sledgehammer entouré de barbelés dans la main droite. Son cheval s’avance alors vers le ring alors que derrière lui, traînés par le poignet, les 4 personnes, les 3 hommes et la femme sont traînés comme des moins que rien. Ils ne peuvent pas marcher car ils sont complètement KO et on voit encore leur visage rougis par les projections de sang. On a maintenant la preuve que tout cela s’est déroulé en direct. Le cheval s’arrête alors devant le ring tandis que la musique continue. Hunter monte directement sur le ring tandis que les prisonniers sont gardés par 2 des soldats qui pointent leur lance sur eux. Hunter enlève alors sa peau de bête pour se retrouver en slip de combat, sa masse toujours dans la main droite. Il garde sa couronne et sa ceinture. Il prend alors un micro tandis que le public l’acclame mais reste mitigé après ce qu’ils viennent de voir et alors qu’ils voient les prisonniers moitié mort accrochés au poignet. Hunter sourit, il garde la tête baissée pour parler :

::..Triple H..::

« Souffrance, cruauté, monstruosité, voilà des mots qui me donnent la chair de poules lorsque je les entends. Non, je n’en ai pas peur, c’est juste que j’aime tellement ces mots que j’en frissonne quand je les entends parce que je suis surexcité. N’avez-vous jamais eu envie, cette petite étincelle dans vos yeux de séquestrer quelqu’un et de le torturer à mort jusqu’à ce que mort s’ensuive. Faire en sorte que ce ne soit pas vous qui l’ayez tué mais qu’il soit simplement mort à la suite de ses blessures profondes et mortelles. Officieusement, vous n’êtes pas responsable de sa mort puisque ce sont ses blessures qui l’ont tué. N’avez-vous jamais songé au fait que torturer quelqu’un est la meilleure chose qui puisse nous arriver. Ce sentiment de puissance qui nous envahit lorsque la personne est à genou devant nous et nous supplie de la tuer plutôt que de continuer. Si vous voulez je pourrais passer la nuit à vous passer de techniques de tortures développées. Je connais beaucoup de techniques de tortures du monde entier et de tous les âges. Sauf qu’au départ, la torture existe pour faire parler les prisonniers, les ennemis tandis que moi, je torture pour mon bon plaisir mais aussi pour ma culture personnelle puisque comme vous avez pu le voir, ces messieurs m’ont gentiment aidé pour réaliser mes expériences. Ainsi je connais beaucoup de choses sur la résistance du corps humain désormais. Je suis désormais capable de torturer quelqu’un psychologiquement rien qu’en lui parlant désormais. Si quelqu’un ici veut essayer, je le préviens que j’en ai poussé certains au suicide comme çà. Enfin, le suicide est un bien grand mot puisque du coup, je peux m’imaginer le meurtrier. Et c’est ce qui me fait du bien. Vous croyez vraiment que c’est le fait de tuer des gens qui m’amuse ? Non ! C’est plus que çà. C’est le fait de les torturer que ce soit à un niveau physique ou mental. Aujourd’hui encore, la torture existe. Et les moyens ont évolués. Mettez un prisonnier accrochés par les pieds, la tête en bas, un sac sur la tête et balancez lui de l’eau en continu sur la tête pour réaliser un simulacre de noyade. C’est magique quelquefois la mentalité humaine, tout ce qu’on peut faire imaginer à un prisonnier. Mais avant, on ne se gênait pas pour y aller directement à la torture physique. On enlève la peau vivant, on enlève les ongles, les violeurs on coupait tout à la hache. Le mieux, c’était l’Europe au XVIIème siècle avec leur guillotine. De toute façon, les européens ont toujours été les spécialistes de moyens de tortures avec les chinois. Vous savez la guillotine c’est cette machine qui permettait de couper une tête comme çà d’un coup. Sauf que les méthodes de maintien du… Matériel on va dire n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui, donc la guillotine était souvent rouillé ou avait u défait de fabrication ce qui conduisait quelquefois à ce que la personne guillotinée ne le soit qu’à moitié et le bourreau devait terminer le travail à la hache. Et le plus marrant c’est que dès fois, la guillotine ne coupait qu’un quart de la tête avant de s’arrêter donc le mec vivait encore jusqu’à ce que le bourreau termine le travail. Et il souffrait énormément bien sûr puisque la guillotine avait commencé à travailler la colonne vertébrale. La souffrance est belle à voir. Mais elle n’est pas bonne à sentir. Personnellement, je n’aime pas souffrir sauf si je dois souffrir pour faire souffrir 10 fois plus l’autre et c’est sans doute ce qu’il se passera ce soir lorsque je serais dans cette cage avec ce toit remplis d’objets au-dessus de ma tête. Je n’en ai pas fini avec les méthodes de tortures. L’écartèlement aussi me fait rigoler puisque pour tuer un homme on utilise la plus belle conquête de cet homme, le cheval. N’est-ce pas paradoxal cette manière de voir les choses ? Tuer par sa propre conquête. Voilà ce qui me fait rigoler. Mais il y en d’autres. Ma préférée pour faire parler les prisonniers, accrochez quelqu’un sur une chaise, les pieds en avant, versez de l’eau salée sur les pieds de l’homme et amenez une chèvre que vous avez assoiffé. Elle va alors lécher les pieds de votre prisonnier et l’action de la langue de la chèvre sur le sel de l’eau salée vas progressivement détruire la peau de l’homme puis les muscles pour arriver jusqu’à l’os dans une douleur incomparable. J’en connais beaucoup d’autres qui sont bien plus barbares mais après tout, vous n’avez peut-être pas envie d’en entendre plus n’est-ce pas ? Pourtant la brutalité des hommes est naturelle, laissez céder vos pulsions. Laissez vous faire et lâchez-vous. Torturez celui ou celle que vous voulez voir mort ou morte. Vous aurez alors la sensation d’avoir fait ce qu’il fallait faire. Et vous vous sentirez bien. Vous rirez lorsque vous entendrez votre ennemi en train de vous maudire alors qu’il est en train de souffrir le martyr. Et le mieux, c’est que l’on peut souffrir quelqu’un avec n’importe quel objet même des plus anodins. Il suffit simplement de savoir l’utiliser à bon escient. Regardez par exemple, une allumette. Elle a l’air inoffensive comme çà. Et pourtant elle est capable d’allumer les plus grands brasiers. Et si vous n’avez pas de bois, c’est simple, versez de l’huile sur l’homme et enflammé une partie ou se situe une masse de poils ou de cheveux. Vous verrez à quel point c’est jouissif. Parce qu’à ce moment-là vous repenserez à tous ces moments où cette personne vous aura fait chier. Et là, vous vous sentirez vengés. Bon, ces gens-là que j’ai utilisés pour mes expériences ne m’ont absolument rien fait mais ils avaient le profil type pour faire mes expériences et elles ont parfaitement bien marché si vous avez regardés. Certains ici n’ont pas osé regarder jusqu’au bout ? C’est décevant. Ca montre que vous voulez vous laisser envahir par vos pulsions mais que vous ne l’osez pas. Vous êtes ceux qui sont les plus susceptibles de se laisser envahir. Et je ne parle pas de ceux qui ont bandé devant cette vidéo parce que je sais qu’il y en a au moins 1 ou 2. Voire plus. Vous êtes tous des psychopathes en puissance mes amis… Enfin… Non ! Pas des psychopathes. Un psychopathe c’est quelqu’un qui ne ressent aucun sentiment et qui n’est donc pas capable d’exprimer des sentiments sincères. Non… Vous êtes plutôt… Des bourreaux en puissance voilà. De vrais barbares qui se laissent envahir par leurs pulsions et c’est très bien comme çà. Il en faut. Il faut des gens comme moi qui sont capables de tout pour se venger ou pour développer leurs connaissances. Maintenant, vous tous ici, pensez à tous ces moments où quelqu’un vous a énervé. Pensez à tous ces moments où vous avez eu au moins une fois envie de prendre celui qui se trouvait en face de lui et de lui exploser la tête contre le mur. Eh bien, la prochaine fois que çà vous arrivera, faites-le. Laissez-vous envahir par l’énervement, prenez un objet quelconque qui marque bien et frappez du mieux que vous pouvez mais sans tuer sur le coup sinon on y prend aucun plaisir bien entendu. Le plaisir réside dans le fait de faire crier son ennemi. Et ce n’est pas un petit cri de rien du tout ou un petit crac sur un os qui fait vraiment plaisir. Non ! L’important c’est de sentir tous les os et les muscles craquer un à un et d’entendre son prisonnier hurler à la mort des prières en latin et te supplier de te laisser tranquille. Là, vous aurez gagné. Là vous vous sentirez mieux. Et après, si vous étiez vraiment en colère contre l’homme, prenez sa tête et mettez-la dans la maison où il habite pour que quelqu’un de sa famille le trouve et là, vous torturez psychologiquement toute la famille. N’y a-t-il rien de plus jouissif ? Je ne pense pas non. Je le répète, la brutalité et la monstruosité des hommes et naturelle, il ne faut pas essayer de la cacher. Laissez-vous faire. Car vous êtes tous, nous sommes tous des monstres ! Et il est temps de vous le prouver. »


Hunter lâche alors son micro. Il fait un signe aux 4 soldats se trouvant autour du ring. Ces derniers s’approchent alors avec leurs chevaux des prisonniers. Ils les décrochent alors du cheval de Triple H et prennent la femme ainsi que les 3 hommes… EH ! Le sujet utilisé pour l’agressivité se précipite sur le ring !! Il se dirige vers Triple H. Non ! Clothesline de Triple H ! Il le regarde alors avec un énorme sourire et le prend entre ses jambes. Il fait le Suc kit de la DX avant de lui porter son PEDIGREEEEEE !!!!!! L’homme est maintenant de nouveau KO mais au moins il a arrêté de saigner bien qu’il ait encore le visage tâché de sang. Hunter le roule alors hors du ring et attache celui-là avec les autres. Les 4 sont accrochés. Triple H les traîne alors tandis que les soldats commencent à mettre des sarments de bois et de l’huile sur l’entrée principale, dans une gigantesque boîte. On voit le bois commencer à dépasser de la boîte. Hunter attrape alors les 4 et commence à les mettre 1 par 1 dans la boîte. Oh non ! Tu vas pas faire çà quand même. Triple H prend alors un flambeau que lui tend l’un de ses soldats. C’est de la folie ! On n’aperçoit pas les 4 personnes dans la boîte mais tout le monde a très bien vu Triple H les mettre dedans et en plus ils sont accrochés tous les 4 ensemble ! Ce qui signifie que s’ils ont l’intention de s’en aller, tout le monde les remarquera. Triple H regarde la boîte. Il se met alors à rigoler et jette le flambeau dans la boîte qui prend feu immédiatement !! Un gigantesque brasier apparaît alors de la boîte !! Oh mon dieu, la boîte bouge légèrement ! C’est affreux. Tout le public hurle à la mort. Des hommes se ramènent alors avec des extincteurs mais les soldats les repoussent avec leurs lances et les officiels ne peuvent rien faire. Triple H les regarde alors. Il prend sa masse entourée de barbelés et s’approche d’une chaîne… IL FRAPPE SUR LA CHAÎNE ET UN IMMENSE BLOC DE BETON VIENT DE TIOMBER DU PLAFOND DE LA SALLE EN PLEIN SUR LE BRASIER QUI S’EST ETEINT SUR LE COUP !!!!!! C’est horrible, c’est affreux ! Hunter rigole alors une fois de plus. La caméra fixe quelque chose. Sous le bloc de béton on voit dépasser quelque chose…Oh merde ! C’est une main noircie ! Non, c’est impossible. Hunter se dirige à nouveau vers le ring, caresse une nouvelle fois son cheval puis remonte sur le ring. Il récupère alors son micro et, toujours la ceinture autour des hanches, il baisse la tête avant de parler. Les 4 soldats qui l’accompagnent se ramènent à nouveau autour du ring ! Ils ne montrent aucune expression depuis le début de cette scène. Aucun sourire, aucune grimace, rien du tout. Ils semblent être sous le contrôle total de Triple H lui-même. Ce dernier se met à genou et dans un simple souffle dit d’une manière effroyable :

::..Triple H..::

« SHEAMUS ! »


Ca y est ! Enfin Triple H parle personnellement de Sheamus ! Cette fois-ci, Hunter va dire tout ce qui l’a mené à faire tout cela devant le public qui est horrifié. De nombreuses personnes dans le public sont déjà parties et ne veulent pas en voir ou en écouter plus. Ce qu’ils viennent de voir dépasse déjà l’entendement et certains se questionne quant à l’efficacité de la sécurité ici. C’est vrai, Hunter vient très clairement de déclarer qu’il était fou et vient de montrer en direct à plusieurs millions de personnes la torture et la mort par immolation puis par écrasement de pas moins de 4 personnes. Et il continue malgré tout son speech sans aucune intervention de gardes. Il est quand même grand temps d’arrêter ces hommes. Triple H et les soldats qui passent quand même pour des complices de cette atrocité. Cependant, Hunter n’en a pas terminé et il parle alors à la grande majorité de personnes qui sont restées et qui s’intéressent grandement à ce speech.

::..Triple H..::

« Oui ! Sheamus ! Je cite enfin ton nom. J’ose enfin prononcer ton nom de scène ! Toi l’irlandais, le Celtic Warrior, toi mon adversaire du soir, l’ennemi pour lequel j’ai fait tout cela ce soir. Car tout ce que je viens de faire, il faut l’avouer c’était pour toi n’est-ce pas ? Je ne peux pas le cacher. Tu l’as forcément deviné. Si j’ai torturé ces gens, ce n’était pas pour une simple envie personnelle mais bien pour déterminer les facteurs qui me feraient gagner plus rapidement et plus facilement ce soir. Et je pense bien que ce sera possible. Je sais maintenant où et quand je dois frapper. Ce qu’il faudra faire et ne pas faire avec toi. Nous nous sommes rencontrés par le passé mon cher Sheamus. Wrestlemania 26, tu te rappelles ? Ce moment magique où j’ai placé mon Pedigree dans ta sale face et où tu ne t’es pas relevé avant le compte de 3 de l’arbitre. Oui, je me souviens très bien de ce moment-là. J’avais dominé quasiment tous le match parce qu’à l’époque, j’étais le meilleur et largement. J’étais largement devant toi. Parce que toi tu n’étais encore qu’une petite raclure qui ne valait rien. Il faut se le dire. La seule chose dont tu as alors été capable, c’est d’essayer de me battre en Street Fight. Et tu te rappelles très bien de la manière dont tu as préparé ton coup n’est-ce pas ? Tu n’as même pas gagné ce match. Tu es simplement venu derrière moi et tu m’as attaqué par surprise, cette fois-ci tu ne pourras plus faire la même chose. Cette fois-ci, tu ne pourras plus courir derrière moi et me frapper avec cette barre de fer maudite. Tout simplement parce que je serais aux aguets. Je ne me laisserai pas avoir par surprise cette fois-ci. Mais tu sembles avoir terminé cette période n’est-ce pas. Cette période où tu avais alors un peu de talent ou tout du moins cette période où tu avais assez de crans pour oser défier des Main-Eventers comme John Cena ou Randy Orton et où tu arrivais à les battre. Cependant, je ne fais pas parti de ceux-ci Sheamus. Je sais très bien que tu as battu contre toute attente Cena dans un Tables Match et que tu es devenu contre toute attente le champion de la WWE. Mais ce n’est plus la WWE désormais et tu as décidé de faire n’importe quoi avec ta carrière. Tu as décidé de te laisser guider ta carrière par le public. Par l’Univers de la FWF ! Mais ce choix n’est pas judicieux. Non pas que je critique le public pour ses qualités de supporters mais sur le fait qu’ils sont là uniquement pour nous supporter, pour nous acclamer, pour nous huer, mais ça s’arrête là. Il faut se rendre à l’évidence que c’est toujours la même chose et que moi aussi je me suis fait avoir à essayer de faire comme çà. Il ne faut jamais suivre les conseils du public et se laisser déstabiliser par eux. Le public est uniquement là pour nous avant et après les matchs mais pendant les matchs tu les oublies, tu te bouches les oreilles et tu restes uniquement concentré sur ton ou tes adversaires. Enfin, ce sont mes conseils, après tu les prends ou tu les prends pas c’est pas mon problème, j’en ai rien à foutre. Ce que j’essaie de te dire, c’est que tu es devenu un minable, un pauvre minable qui ne sait plus se battre. Un homme qui ne comprend plus rien. Un homme qui ne sait plus tenir debout sur un ring. Un homme qui va se faire détruire ce soir. Car oui Sheamus, ce soir je vais te détruire, je vais te détruire et tu vas me maudire jusqu’à la fin de ta vie pour ce que tu vas vivre. Car ce que tu vas vivre ce soir Sheamus, c’est juste un véritable enfer. Et l’enfer comparé à ce que tu vas vivre n’est pas peut-être pas un choix à rejeter. J’aimerais que tu en prennes conscience sérieusement. Oui, tu es fier de toi sans doute ! Et tu as confiance en toi c’est certain. Mais j’aimerais que tu n’en abuses pas. Car vois-tu mon cher, si tu en abuses de trop, tu finiras comme ce soir, non seulement tu auras perdu mais en plus tu seras tellement honteux que tu ne pourras plus revenir sur ce ring avant des semaines. Tu seras honteux mais j’ai envie de te dire une bonne chose. Il n’y a pas de honte à perdre face au Game, face à moi. Au contraire, tu devrais plutôt être fier de m’affronter. Ça veut dire que tu représentes quelque chose pour moi… Oh ! Mais j’oubliais quelque chose. Tu ne représentes absolument rien pour moi !! Ce n’est pas toi que je veux affronter je veux simplement récupérer cette ceinture que tu portes autour de tes hanches tout comme moi, je porte la mienne. Que ce soit toi ou quelqu’un d’autre, j’en ai strictement rien à foutre. Pour moi, tu es simplement l’obstacle que je dois passer pour accéder à ce titre Hardcore que j’attends avec impatience. Le titre Hardcore ! Oui, lui aussi j’ose désormais dire son nom. Je jette un coup d’œil aux différents champions qui ont eu cette ceinture autour des hanches pour quelques jours, les plus célèbres en tout cas. Et qui je vois ? Des mecs que j’ai battus. Et plus d’une fois çà je peux vous l’assurer. L’exemple le plus flagrant ? Ca reste Mankind je crois. *Il se met à rigoler* Le pauvre mec, je l’ai ruinée dans un Street Fight, dans un Hell In Cell, dans toutes les stipulations possible et le mec il revenait à chaque fois la charge. Avec l’Undertaker, je suis le mec qui l’a le plus ruinée je crois. Enfin bon, tout ce qu’il savait faire, c’était sortir les objets de dessous le ring et laisser ses adversaires le frapper avec après. Tiens je reviens sur l’Undertaker. Battu lui aussi il me semble. J’en passe et des meilleurs bien sûr. Jeff Hardy… Battu. Chris Jericho… Battu. Rob Van Dam… Battu. Tous ont été champions Hardcore et tous sont tombés au moins une fois sous mes coups. C’est bien la preuve que cet Hardcore Championship devrait déjà être à moi et que tu devrais par ailleurs Sheamus me laisser le titre sans chercher à combattre parce que tu va rapidement déchanter. Il faut que tu comprennes une bonne chose, une bonne fois pour toute. Si ce titre s’appelle le titre Hardcore, ce n’est pas pour rien. Cette ceinture porte extrêmement bien son nom. Tu n’as pas connu la règle du 24/7 qui obligeait chaque champion à se méfier de tout le monde à chaque instant même quand il était hors de l’arène, en dehors d’un show. Tu n’as jamais senti les punaises s’enfoncer doucement dans ta peau. Tu n’as jamais senti le fil de fer barbelé t’arracher le front petit à petit jusqu’à ce que tu saigne comme un gros porc. Tu ne connais pas la souffrance que l’on ressent lorsque l’on tombe d’une échelle de 3 mètres en plein sur 4 tables empilées et surtout, surtout, tu ne connais pas la douleur que l’on ressent à la mâchoire pendant plusieurs mois après avoir été frappé par mon Sledgehammer. Mais je te rassure tout de suite mon cher Sheamus tu va très vite connaître tout çà. A vrai dire, tu vas connaître la moitié de ces choses ce soir parce que je ne ferais pas en sorte de gagner le titre uniquement, je ferais en sorte que tu ne te relèves plus du tout. Je ferais en sorte que même les médecins aient du mal à t’amener jusqu’à la civière. Je ferais en sorte que ta carrière s’arrête là, lors de Redemption. Prépares bien ton match mon cher Sheamus parce que ce soir, sera sans doute ton dernier soir dans une arène de la FWF et ceci n’est pas forcément un conseil mais surtout une réalité. Tu ne va pas en survivre de ce match. Sheamus, ce soir, en plus de perdre ton titre, tu va finir comme mes expériences témoins, je vais te torturer A MORT !!!! Sur ce je m’arrête là pour Sheamus et le titre Hardcore parce que je pense qu’il a compris le message. Je vais maintenant en profiter pour glisser quelques mots sur le passé, le présent et l’avenir de la D Generation X. Il se trouve qu’il y a 2 mois à peine, nous sommes tous les deux arrivés avec Shawn. Et on immédiatement officialisé le coup de la DX. Et qui y a cru ? Personne ! Absolument personne ! Et puis on gagné nos premiers matchs, on a alors eu notre chance pour les titres par équipes et qui a cru que nous allions les gagner ? Quelques personnes, une minorité, des fans résistants de la DX ! Or il se trouve qu’il y a un mois, la D Generation X a chopé les titres par équipes et depuis ce jour elle ne les a toujours pas perdus. Nous sommes déjà avec Shawn champion de la FWF sur 50% de notre carrière à la FWF. Bien sûr, beaucoup diront que l’on n’a pas eu de défense de titre à subir. Mais qui a vaincu Edge ce mois-ci, Shawn Michaels. Et qui a battu le Rock qui a fait soit dit en passant un passage éclair à la FWF, il est arrivé, il a perdu, on entend plus parler de lui, et Randy Orton en même temps dans un match EXTREME RULES ? MOI ! Et là, qui croit que nous allons gagner les titres de John Cena et de Sheamus ? Presque tout le monde. Tout simplement parce qu’en 2 mois nous avons su imposer le respect à tous ceux qui se sont trouvés devant nous. Nous avons réussi à prouver que nous étions capables de beaucoup de choses sur le ring. Ou plutôt, nous vous l’avons tous rappelés. Parce qu’apparemment, ce n’était qu’une piqure de rappel de battre tout ce monde à la FWF. Vous saviez très bien que nous étions capables de grandes choses sur ce ring. Mais il a fallu vous le rappelez parce qu’apparemment c’était sorti de vos mémoires. Mais maintenant que nous sommes là, avec chacun un titre à la clé, vous êtes de nouveau derrière nous peu importe ce que l’on fait lors de nos speech ou lors de nos combats. Voilà ce qu’est la DX Army. Maintenant, nous sommes à Redemption. Et ce soir, la D Generation X aura officiellement un palmarès de grand du catch. En 2 mois, réussir à choper les titres par équipes, un titre majeur et un titre mineur, vous ne trouvez pas çà admirable ? Il faudrait pourtant parce que vous ne savez pas ce qu’il faut faire sur un ring pour réussir à chopper tout çà en 2 mois à peine. Oui, j’insiste là-dessus mais c’est uniquement pour que vous saisissiez bien à quel point ce que nous avons fait est formidable. Pour faire çà, il a fallu venir sur ce ring, parler aux gens et leur proposer un match de championnat qu’ils acceptent bêtement et botter le cul de tous ceux qui se sont trouvés sur le ring. Et çà, personne n’osera dire que c’est une mince affaire. Parce que la D Generation X est tout simplement la meilleure équipe au monde et que ce soir vous le prouvera ! En ce qui concerne notre futur maintenant, aucun plan n’est vraiment annoncé. Nous n’allons pas essayer de prendre le World Heavyweight Championship et le titre Intercontinental bien qu’ils soient en vue si jamais nous perdons un de nos titres durement gagnés ce soir. Tout simplement parce que nous ne pourrions pas défendre tous nos titres sans nous épuiser considérablement et risquer de nous blesser. Et nous ne nous vantons pas de pouvoir battre tous le Roster en une soirée. Enfin bon, que peut-on retenir de ce que vous venez de voir et d’entendre ce soir ? Eh bien retenez tout simplement que je suis un homme qui a cédé à ses pulsions et que çà fait un bien fou. L’important n’est pas ce que vous venez de voir. L’important c’est ce que vous verrez sur le ring. Et moi, je suis prêt à battre Sheamus dans ce Lethal Lockdown. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que je ne suis pas n’importe qui… BECAUSE I’M THE GAME, THE KING OF KINGS ! I’M TRIPLE H, YOU’RE FUTURE HARDCORE CHAMPION ET MEMBER OF THE GREATEST TEAM IN THE WORLD OF WRESTLING : THE D GENERATION X !! AND IF YOU’RE NOT DOWN WITH THAT, WE’VE GOT TWO WORDS FOR YA:"


::..Public..::

« SUUUUUUCK IIIIIIIIIIIITTTTT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »


La musique de Triple H se fait alors de nouveau entendre tandis que ce dernier remet ses peaux de bête, remet bien sa ceinture sur ses hanche, récupère son Sledgehammer et remonte sur son cheval. Il part alors escorté par ses 4 soldats de sa garde personnelle. Ils arrivent alors sur l’entrée où Hunter crache sur le bloc de béton avant de repartir vraiment complètement. Les lumières s’éteignent alors brusquement, le public crie, les lumières se rallument presque 10 secondes après… Il n’y a plus rien dans l’entrée. Plus de bloc de béton, plus de boîte, aucune trace. Comme si rien de tout çà ne s’était passé. En 10 secondes à peine ! C’est surréaliste. Même les moins effrayés en sont impressionnés et commencent à avoir la chair de poule. La moitié du public est choqué après ce qu’il vient de se passer et l’autre moitié du public revient alors qu’on leur a signalé que le speech était terminé. Quelle démonstration de la part de Triple H !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Cena / Sheamus
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Messages : 1369

Catcheur
Superstar/Diva:
Face / Heel:

MessageSujet: Re: Sheamus vs Triple H   Dim 6 Mai - 9:08

J'avais choisi de privilégier le speech de Cena, à sute titre donc, j'aurais jamais pu battre ça sur Sheamus xD. Je speecherais par principe, mais gros GG à toi. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sheamus vs Triple H   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sheamus vs Triple H
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Triple H vs ???
» Triple H
» Triple Baptême: Sauvage, Vanille & Chatoyant, Lilas & Nenu + Clan
» United States Championship : Triple H Vs Zack Ryder
» United States Championship Table Match : Zack Ryder vs Triple H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Wresling Federation :: Notre fédération virtuelle :: Final Wrestling Federation :: PPV :: Matchs-
Sauter vers: